Lire à l'école au Canada | Kids and Family Reading Report | Scholastic Inc.
Passer au contenu principal
 

Lire à
l'école
au Canada

4

« Lire garde leurs cerveaux en bonne forme et exerce leur imagination, ce qui est essentiel à l’apprentissage. »

— Père d’un garçon de 11 ans, Québec

Lire à l’école au Canada

Les enfants qui lisent de manière indépendante à l’école sont plus enclins à trouver que la lecture est importante, à apprécier la lecture et à lire plus fréquemment.

97 % des parents d’enfants âgés de 0 à 17 ans étaient d’accord que chaque enfant mérite d’avoir une bibliothèque à l’école.

65 % des enfants âgés de 6 à 17 ans ont la chance de lire de manière indépendante à l’école.

68 % des enfants âgés de 6 à 17 ans ont dit que la lecture de manière indépendante était la meilleure partie de la journée ou qu’ils voulaient plus de temps pour lire de manière indépendante.

Lire à l’école au Canada

Comment trouver les meilleures idées de livres?

50 % des enfants trouvent que parler de livres avec leurs amis les aide à trouver les meilleurs livres.

49 % des enfants trouvent que parler avec leur enseignant ou avec une bibliothécaire les aide à trouver les meilleurs livres.

39 % des enfants trouvent que parler avec leurs parents et leur famille les aide à trouver les meilleurs livres.

32 % des enfants trouvent que les clubs de lectures et festivals de livre les aident à trouver les meilleurs livres.

Lire en été est important et amusant. Donner l’exemple pour la lecture!

82 % des enfants trouvent que les parents sont une source importante d’encouragement quand il s’agit de lire pour le plaisir.

69 % des enfants trouvent que les enseignants et les bibliothécaires sont une source importante d’encouragement quand il s’agit de lire pour le plaisir.

Lire à l’école au Canada

Alors que plus de 6 enfants sur 10 ont la chance de lire de manière indépendante durant la journée d’école, seulement 18 % disent que cela se produit tous les jours ou presque et, en général, cette chance diminue à mesure qu’ils grandissent.

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 17 ans combien de fois par semaine ils pouvaient lire de manière indépendante à l’école.

Au total, 18 % des enfants ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 34 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 13 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 35 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

23 % des enfants âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 41 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 11 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 25 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

27 % des enfants âgés de 9 à 11 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 38 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 11 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 25 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

12 % des enfants âgés de 12 à 14 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 27 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 18 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 42 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

11 % des enfants âgés de 15 à 17 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 30 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 11 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 48 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

32 % des lecteurs réguliers âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 43 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 8 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 18 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

13 % des lecteurs moyennement réguliers âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 36 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 15 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 37 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

6 % des lecteurs occasionnels âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils avaient du temps à lire de manière indépendante chaque ou presque chaque jour à l’école, 11 % ont répondu qu’ils avaient du temps 2 à 3 fois par semaine, 18 % ont répondu qu’ils avaient 2 à 3 fois chaque mois ou moins et 65 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais le temps de lire de manière indépendante à l’école.

Une fille de 12 ans de la Saskatchewan a dit : « J’aime lire tout le temps. »

Lire à l’école au Canada

Peu d’enfants lisent de manière indépendante une heure ou plus; la plupart lisent moins de 20 minutes.

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 17 ans combien de temps ils peuvent passer à lire de manière indépendante lors de ces périodes de lecture libres à l’école.

Au total, 52 % des enfants ont répondu qu’ils pouvaient lire pour moins de 20 minutes, 44 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pour 20 à 59 minutes et 4 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

58 % des enfants âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 40 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 2 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

58 % des enfants âgés de 9 à 11 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 38 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 4 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

49 % des enfants âgés de 12 à 14 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 45 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 7 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

36 % des enfants âgés de 15 à 17 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 59 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 5 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

52 % des lecteurs réguliers âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 43 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 5 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

50 % des lecteurs moyennement réguliers âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 47 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 3 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

56 % des lecteurs occasionnels âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant moins de 20 minutes, 37 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant 20 à 59 minutes et 7 % ont répondu qu’ils pouvaient lire pendant une heure ou plus.

Le père d’un garçon de 14 ans du Québec a dit au sujet de l’importance de la lecture : « C’est la meilleure façon d’apprendre, d’écrire et de comprendre la société. »

Lire à l’école au Canada

Les enfants, surtout ceux de 6 à 11 ans, aiment la lecture indépendante à l’école.

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 17 ans s’ils étaient d’accord avec l’affirmation : « La période de lecture libre est l’un des meilleurs moments de ma journée scolaire. »

Au total, 34 % des enfants étaient d’accord avec cette affirmation.

43 % des enfants âgés de 6 à 8 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

41 % des enfants âgés de 9 à 11 ans, étaient d’accord avec cette affirmation.

24 % des enfants âgés de 12 à 14 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

29 % des enfants âgés de 15 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

51 % des lecteurs réguliers âgés de 6 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

31 % des lecteurs moyennement réguliers âgés de 6 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

10 % des lecteurs occasionnels âgés de 6 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

Une fille de 10 ans de la Colombie-Britannique a dit au sujet de la lecture : « J’adore les livres et j’adore pouvoir lire toutes sortes d’histoires. »

Lire à l’école au Canada

Quatre enfants sur dix veulent plus de temps pour la lecture indépendante à l’école.

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 17 ans s’ils étaient d’accord avec l’affirmation : « Je voudrais que nous fassions des périodes de lecture libres plus souvent. »

Au total, 42 % des enfants étaient d’accord avec cette affirmation.

43 % des enfants âgés de 6 à 8 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

46 % des enfants âgés de 9 à 11 ans, étaient d’accord avec cette affirmation.

44 % des enfants âgés de 12 à 14 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

37 % des enfants âgés de 15 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

43 % des lecteurs réguliers âgés de 6 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

49 % des lecteurs moyennement réguliers âgés de 6 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

20 % des lecteurs occasionnels âgés de 6 à 17 ans étaient d’accord avec cette affirmation.

Un garçon de 7 ans du Manitoba a dit au sujet de l’importance de la lecture : « Lire, c’est intéressant. Ça me permet de comprendre et d’apprendre de nouvelles choses. »

Lire à l’école au Canada

Les enfants qui lisent de manière indépendante à l’école sont plus enclins à trouver la lecture importante, à aimer lire et à lire plus fréquemment.

On a demandé à une base d’enfants âgés de 6 à 17 ans, certains d’entre eux ayant déjà lu de manière indépendante à l’école et d’autres non, s’ils étaient d’accord avec une série d’affirmations et de questions sur la lecture; les résultats variaient énormément d’un groupe à l’autre.

Quand on leur a demandé s’ils étaient d’accord qu’il est très ou extrêmement important de lire pour le plaisir, 77 % des enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord et seulement 49 % des enfants qui n’avaient jamais lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord.

Quand on leur a demandé s’ils étaient d’accord qu’ils adoraient lire des livres pour le plaisir, 75 % des enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord et seulement 55 % des enfants qui n’avaient jamais lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord.

Quand on leur a demandé s’ils étaient d’accord qu’ils étaient des lecteurs réguliers, 43 % des enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord et seulement 17 % des enfants qui n’avaient jamais lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord.

Quand on leur a demandé s’ils lisaient actuellement un livre, 61 % des enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école ont répondu que oui, et seulement 37 % des enfants qui n’avaient jamais lu de manière indépendante à l’école ont répondu que oui.

Quand on leur a demandé s’ils choisissaient de lire durant leur temps libre, 70 % des enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord et seulement 45 % des enfants qui n’avaient jamais lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord.

Quand on leur a demandé si les livres les inspiraient à croire en eux, 82 % des enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord et seulement 66 % des enfants qui n’avaient jamais lu de manière indépendante à l’école étaient d’accord.

En moyenne, les enfants qui avaient lu de manière indépendante à l’école avaient lu 28 livres tandis que les enfants qui n’avaient pas lu de manière indépendante à l’école avaient lu 13 livres au cours des 12 derniers mois.

Le père d’une fille de 16 ans de l’Ontario a dit au sujet de l’importance de la lecture : « Lire maintient son niveau de vocabulaire et aiguise son imagination. »

Lire à l’école au Canada

Les parents sont unanimes : chaque communauté a besoin de bibliothèques publiques.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 0 à 17 ans s’ils étaient d’accord avec les affirmations : « Chaque communauté doit disposer d’une bibliothèque publique » et « Chaque enfant mérite d’avoir une bibliothèque à l’école ».

72 % étaient tout à fait d’accord, 25 % étaient plutôt d’accord et 3 % n’étaient pas du tout d’accord, donc au total, 96 % des parents étaient d’accord que chaque communauté a besoin d’une bibliothèque publique.

73 % étaient tout à fait d’accord, 24 % étaient plutôt d’accord et 3 % n’étaient pas du tout d’accord, donc au total, 97 % des parents étaient d’accord que chaque enfant devrait avoir une bibliothèque à l’école.

Un garçon de 6 ans d’Ontario a dit : « J’adore lire des livres et aller à la bibliothèque. »

Crédits d'image: