Lire durant l'été | Kids and Family Reading Report | Scholastic Inc.
Passer au contenu principal
 

Lire durant l'été

5

« Si l’enfant continue à lire en dehors de l’école, cela l’aidera à améliorer son vocabulaire et sa façon de s’exprimer. Si l’enfant s’entraîne à lire régulièrement en dehors de l’école, il sera prêt pour les défis qui l’attendent durant l’année scolaire. Il va se sentir fier de lui et il sera plus à l’aise quand il ira à l’école. »

— Mère d’un garçon de 6 ans, Ontario

Lire durant l’été

La lecture en été est importante et amusante.

84 % des enfants âgés de 6 à 17 ans et 96% des parents d'enfants âgés de 6 à 17 ans sont d’accord que lire des livres en été les aidera pendant l’année scolaire.

Les enfants aiment lire durant l’été.

Contrairement à la croyance populaire, 76 % des enfants sont d’accord qu’ils aiment lire des livres durant l’été.

Lire durant l’été

Aviez-vous entendu parler de la perte d’aptitudes?

La perte d’aptitude durant l’été est la perte des connaissances acquises durant l’année scolaire quand les élèves ne sont pas à l’école.

Seulement 31 % des parents ont entendu parler de la perte d’aptitude.

Les parents disent que les enseignants et les écoles sont la source principale d’information sur la perte d’aptitudes.

On a demandé à des parents d’enfants âgés de 6 à 17 ans quelles étaient les meilleures façons de s’assurer que les enfants lisent durant l’été.

58 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 49 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 étaient d’accord qu’amener les enfants à la bibliothèque était une bonne façon de s’assurer que les enfants lisent durant l’été.

49 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 39 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 étaient d’accord que prendre des livres à lire pendant des voyages était une bonne façon de s’assurer que les enfants lisent durant l’été.

44 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 32 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 étaient d’accord que prendre des livres de clubs de lecture ou de festival de livres était une bonne façon de s’assurer que les enfants lisent durant l’été.

38 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 38 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 étaient d’accord que trouver une série de livres afin de garantir la lecture de plusieurs livres était une bonne façon de s’assurer que les enfants lisent durant l’été.

38 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 27 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 étaient d’accord qu’inclure la lecture dans leur routine ou leur emploi du temps estival quotidien était une bonne façon de s’assurer que les enfants lisent durant l’été.

Lire durant l’été

Appréciation de la lecture durant l’été : des tendances familières émergent selon l’âge et le sexe

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 17 ans s’ils étaient d’accord avec l’affirmation : « J’aime vraiment lire des livres l’été. »

Au total, 76 % des enfants étaient d’accord avec cette affirmation dans une mesure, 30 % étaient tout à fait d’accord, 45 % étaient plutôt d’accord, 16 % étaient plutôt pas d’accord et 8 % n’étaient pas du tout d’accord.

30 % des enfants âgés de 6 à 8 ans étaient tout à fait d’accord et 51 % étaient plutôt d’accord, donc au total, 81 % de ces enfants étaient d’accord qu’ils aimaient vraiment lire durant l’été.

34 % des enfants âgés de 9 à 11 ans étaient tout à fait d’accord et 50 % étaient plutôt d’accord, donc au total, 84 % de ces enfants étaient d’accord qu’ils aimaient vraiment lire durant l’été.

27 % des enfants âgés de 12 à 14 ans étaient tout à fait d’accord et 42 % étaient plutôt d’accord, donc au total, 69 % de ces enfants étaient d’accord qu’ils aimaient vraiment lire durant l’été.

31 % des enfants âgés de 15 à 17 ans étaient tout à fait d’accord et 39 % étaient plutôt d’accord, donc au total, 69 % de ces enfants étaient d’accord qu’ils aimaient vraiment lire durant l’été.

24 % des garçons âgés de 6 à 17 ans étaient tout à fait d’accord et 45 % étaient plutôt d’accord, donc au total, 68 % de ces enfants étaient d’accord qu’ils aimaient vraiment lire durant l’été.

37 % des filles âgées de 6 à 17 ans étaient tout à fait d’accord et 46 % étaient plutôt d’accord, donc au total, 83 % de ces enfants étaient d’accord qu’ils aimaient vraiment lire durant l’été.

Une fille de 15 ans de la Colombie-Britannique a dit au sujet de la lecture durant l’été : « Ça me permet de m’évader de ma routine et si je veux continuer ma lecture tard le soir, par exemple, je peux puisque je suis en vacances. »

Lire durant l’été

De nombreux enfants et encore plus de parents croient aux bienfaits de la lecture en été.

On a demandé aux enfants âgés de 6 à 17 et à leurs parents s’ils étaient d’accord avec l’affirmation : « Lire des livres l’été aidera l’enfant pendant l’année scolaire. ».

Au total, 84 % des enfants et 96 % des parents interrogés étaient d’accord avec cette affirmation.

90 % des enfants âgés de 6 à 8 ans et 95 % des parents d’enfants de cet âge étaient d’accord avec cette affirmation.

88 % des enfants âgés de 9 à 11 ans et 95 % des parents d’enfants de cet âge étaient d’accord avec cette affirmation.

78 % des enfants âgés de 12 à 14 ans et 97 % des parents d’enfants de cet âge étaient d’accord avec cette affirmation.

80 % des enfants âgés de 15 à 17 ans et 96 % des parents d’enfants de cet âge étaient d’accord avec cette affirmation.

La mère d’un garçon de 13 ans du Québec a dit au sujet de la lecture durant l’été : « Cela l’aide à préserver ce qu’il a appris et à ne pas trop oublier pendant les longues vacances. Je pense aussi que l’amour de la lecture naît quand on trouve la bonne sorte de livre. »

Lire durant l’été

Et pourtant, seulement un peu plus de la moitié des enfants lira durant l’été sans se faire prier tandis qu’un tiers des enfants ne lira que si les parents les encouragent fortement.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 6 à 17 ans s’ils pouvaient décrire leurs expériences de lecture d’été avec leur enfant.

En total, 54 % des parents ont répondu que leur enfant lit des livres volontairement sans qu’ils leur demandent de le faire, 34 % des parents ont répondu qu’ils doivent travailler dur pour que leur enfant lise des livres, 8 % des parents ont répondu que quoi qu’ils fassent, ils n’arrivent pas à faire lire leur enfant durant l’été et 3 % des parents ont répondu que s’assurer que leur enfant lit durant l’été n’est pas important pour eux.

46 % des parents de garçons ont répondu que leur enfant lit des livres volontairement sans qu’ils leur demandent de le faire, 41 % des parents ont répondu qu’ils doivent travailler dur pour que leur enfant lise des livres, 9 % des parents ont répondu que quoi qu’ils fassent, ils n’arrivent pas à faire lire leur enfant durant l’été et 3 % des parents ont répondu que s’assurer que leur enfant lit durant l’été n’est pas important pour eux.

62 % des parents de filles ont répondu que leur enfant lit des livres volontairement sans qu’ils leur demandent de le faire, 28 % des parents ont répondu qu’ils doivent travailler dur pour que leur enfant lise des livres, 7 % des parents ont répondu que quoi qu’ils fassent, ils n’arrivent pas à faire lire leur enfant durant l’été et 3 % des parents ont répondu que s’assurer que leur enfant lit durant l’été n’est pas important pour eux.

73 % des parents de lecteurs réguliers ont répondu que leur enfant lit des livres volontairement sans qu’ils leur demandent de le faire, 20 % des parents ont répondu qu’ils doivent travailler dur pour que leur enfant lise des livres, 5 % des parents ont répondu que quoi qu’ils fassent, ils n’arrivent pas à faire lire leur enfant durant l’été et 2 % des parents ont répondu que s’assurer que leur enfant lit durant l’été n’est pas important pour eux.

53 % des parents de lecteurs moyennement réguliers ont répondu que leur enfant lit des livres volontairement sans qu’ils leur demandent de le faire, 40 % des parents ont répondu qu’ils doivent travailler dur pour que leur enfant lise des livres, 4 % des parents ont répondu que quoi qu’ils fassent, ils n’arrivent pas à faire lire leur enfant durant l’été et 3 % des parents ont répondu que s’assurer que leur enfant lit durant l’été n’est pas important pour eux.

17 % des parents de lecteurs occasionnels ont répondu que leur enfant lit des livres volontairement sans qu’ils leur demandent de le faire, 46 % des parents ont répondu qu’ils doivent travailler dur pour que leur enfant lise des livres, 29 % des parents ont répondu que quoi qu’ils fassent, ils n’arrivent pas à faire lire leur enfant durant l’été et 8 % des parents ont répondu que s’assurer que leur enfant lit durant l’été n’est pas important pour eux.

Le père d’une fille de 13 ans de la Colombie-Britannique a dit au sujet de la lecture durant l’été : « Lire devrait être considéré comme agréable et nous lisons en famille au moins trois à quatre fois par semaine dans ce but. En été, nous essayons généralement de le faire deux à trois fois par semaine. »

Lire durant l’été

Les stratégies de lecture en été varient selon l’âge de l’enfant.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 6 à 17 ans quelles stratégies ils utilisaient pour s’assurer que leurs enfants lisent durant l’été.

58 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 49 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils amenaient leurs enfants à la bibliothèque.

49 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 39 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils prenaient des livres avec eux pendant leurs voyages.

44 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 32 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils prenaient des livres des foires de lectures ou de festivals de livres.

38 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 27 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils incluaient la lecture dans l’horaire quotidien de leur enfant.

38 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 38 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils trouvaient des séries de livres à lire pour garantir la lecture de plusieurs livres.

34 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 31 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils mettaient des limites au temps passé devant un écran.

27 % des parents d’enfants âgés de 6 à 11 ans et 31 % des parents d’enfants âgés de 12 à 17 ans ont répondu qu’ils faisaient des achats avec leurs enfants.

La mère d’une fille de 13 ans de la Colombie-Britannique a dit au sujet de la lecture durant l’été : « Cela garde leur cerveau actif quand ils ne sont pas à l’école pendant deux mois. »

Lire durant l’été

Un parent sur trois d’enfants âgés de 6 à 17 ans a entendu parler de la perte d’aptitudes durant l’été.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 6 à 17 ans s’ils avaient déjà reçu des conseils concernant la perte d’aptitudes.

Au total, 31 % des parents ont répondu qu’ils avaient déjà reçu des conseils sur la perte d’aptitudes, 53 % ont répondu qu’ils n’avaient jamais reçu de conseils sur cela et 15 % des parents étaient incertains s’ils avaient déjà reçu des conseils sur cela.

La mère d’une fille de 16 ans d’Alberta a dit au sujet de la lecture durant l’été : « Lire durant l’été garde le cerveau vif. »

Lire durant l’été

Les enseignants et les écoles sont la source principale d’information sur la perte d’aptitudes.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 6 à 17 ans qui avaient entendu parler de la perte d’aptitudes durant l’été quelles étaient leurs sources d’information sur ce sujet.

53 % des parents ont répondu qu’ils ont reçu de l’information de l’enseignant ou l’école de leur enfant.

38 % des parents ont répondu qu’ils ont reçu de l’information de magazines, sites Web ou blogues sur l’éducation des enfants.

33 % des parents ont répondu qu’ils ont reçu de l’information des actualités et d’autres médias.

28 % des parents ont répondu qu’ils ont reçu de l’information des amis et des membres de familles.

20 % des parents ont répondu qu’ils ont reçu de l’information à la bibliothèque locale.

14 % des parents ont répondu qu’ils ont reçu de l’information d’autres sources.

Le père d’un garçon de 10 ans d’Ontario a dit au sujet de la lecture durant l’été : « Lire durant les mois d’été préserve la dynamique de l’apprentissage de l’année scolaire précédente. »

Crédits d'image: