Lire à voix haute | Kids and Family Reading Report | Scholastic Inc.
Passer au contenu principal
 

Lire à
voix haute

3

« Je lis à voix haute à mon enfant chaque soir depuis qu’il est né. Je le fais parce que je suis enseignante et je sais que la littératie est l’un des fondements du succès. Je sais aussi que la meilleure façon d’éveiller l’amour de la lecture est de lire des livres à son enfant, de lui faire voir qu’on lit nous aussi et d’avoir des livres à sa disposition à la maison. »

— Mère d’une fille de 5 ans, Ontario

Lire à voix haute.

On a demandé à des parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans s’ils lisaient à voix haute à leur enfant avant qu’il ait 3 mois ou un an.

35 % des parents ont répondu qu’ils lisaient à leur enfant avant que l’enfant ait 3 mois et 70 % ont dit qu’ils lisaient à leur enfant avant qu’il ait 1 an.

65 % des parents d’enfants âgés de 3 à 5 ans ont dit qu’ils lisaient à leur enfant 5 à 7 jours chaque semaine.

La fréquence de lecture à voix haute de 5 à 7 jours par semaine chute radicalement quand les enfants ont plus de 5 ans et de 8 ans.

41 % des parents d’enfants âgés de 6 à 8 ans ont dit qu’ils lisaient à leur enfant 5 à 7 jours par semaine et 16 % des parents d’enfants âgés de 9 à 11 ans ont dit qu’ils lisaient à leur enfant 5 à 7 jours par semaine.

58 % des enfants de 6 à 8 ans veulent que la lecture à voix haute continue.

61 % de parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans ont dit qu’ils lisaient à leur enfant chaque semaine et qu’ils lisent plus d’un livre chaque fois.

73 % des enfants à qui on lit à voix haute chaque semaine choisissent leurs propres livres.

Lire à voix haute.

87 % des enfants âgés de 6 à 11 ans et 86 % de leurs parents ont dit qu’ils adoraient lire ensemble à voix haute.

90 % des parents des enfants âgés de 0 à 5 ans ont dit qu’ils adoraient lire ensemble à voix haute.

69 % des enfants âgés de 6 à 11 ans et 71 % de leurs parents ont dit qu’ils adoraient la lecture ensemble parce que c’est un moment particulier ensemble.

Lire à voix haute.

Cinquante-quatre pour cent des parents ont reçu des conseils indiquant qu’il serait bénéfique de lire des livres à voix haute aux enfants dès la naissance; les sources de ces conseils les plus courantes étaient des magazines, des amis et des membres de la famille.

On a demandé à des parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans si on leur avait conseillé de lire à leur enfant quand il était bébé.

54 % des parents ont répondu qu’ils avaient reçu des conseils, 23 % ont répondu qu’ils n’avaient pas reçu de conseils et 23 % ont répondu qu’ils n’étaient pas sûrs ou ne s’en souvenaient pas.

67 % des parents ayant répondu qu’ils avaient reçu des conseils ont dit que ces conseils provenaient de magazines, sites Web, blogues ou livres, 62 % ont dit que les conseils provenaient d’amis et de la famille et 23 % ont dit que les conseils provenaient du pédiatre de l’enfant.

Le père d’un garçon de 2 ans de l’Île-du-Prince-Édouard a dit au sujet de l’importance de la lecture à voix haute : « Lire à voix haute à son enfant crée un lien et stimule son esprit et son imagination. »

Lire à voix haute.

Seulement 35 % des parents ont commencé à lire à leur enfant avant qu’il ait 3 mois.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans quand eux ou un autre membre de la famille ont commencé à lire à leur enfant à voix haute.

35 % ont répondu que leur enfant avait moins de 3 mois.

13 % ont répondu que leur enfant avait 3 à 6 mois.

22 % ont répondu que leur enfant avait 6 mois à moins de 1 an.

6 % ont répondu que leur enfant avait entre un an et moins de 2 ans.

22 % ont répondu que leur enfant avait 2 ans et plus.

2 % ont répondu que personne n’a lu à leur enfant.

Dont au total, 70 % des parents ont répondu que soit eux ou un autre membre de la famille lisaient à voix haute à leur enfant avant que l’enfant ait 1 an.

La grand-mère d’un garçon de 1 an du Québec a dit : « Il a juste 1 an, mais il est tout content lorsqu’on lui montre un livre. Il sourit et commence à être attentif. »

Lire à voix haute.

Les parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans citent la lecture à voix haute, les histoires et les conversations comme étant les choses les plus importantes que les parents peuvent faire pour aider leurs enfants à développer des compétences linguistiques.

On a demandé aux parents d’enfant âgés de 0 à 5 ans s’ils croyaient qu’une série d’activités verbales était importante pour le développement des compétences linguistiques de leur enfant.

98 % étaient d’accord que la lecture de livres d’enfant à voix haute est importante.

97 % étaient d’accord que raconter des histoires à leur enfant est important.

97 % étaient d’accord que parler ensemble en général est important.

93 % étaient d’accord que parler de livres est important.

93 % étaient d’accord que lire les panneaux, étiquettes, etc. lors des activités quotidiennes est important.

89 % étaient d’accord que chanter des chansons est important.

85 % étaient d’accord que jouer à des jeux de rimes est important.

Le père d’un garçon de 5 ans du Québec a dit au sujet de l’importance de la lecture à voix haute : « Je lis à voix haute à mon enfant pour favoriser son apprentissage, sa curiosité et ses habiletés en communication, pour passer du temps ensemble tout en partageant une activité et pour lui montrer l’importance de la lecture. »

Lire à voix haute.

Plus de la moitié des enfants de 0 à 2 ans se font faire la lecture de 5 à 7 jours par semaine.

On a demandé à des parents d’enfants de 0 à 2 ans combien de fois eux ou un membre de la famille lisaient à voix haute à l’enfant à la maison.

56 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 5 à 7 jours par semaine.

25 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 3 à 4 jours par semaine.

12 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 1 à 2 jours par semaine,

7 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 2 à 3 fois par mois ou moins.

Le père d’une fille de 2 ans du Québec a dit : « Ça nous permet de passer du temps en famille de rire et de suivre ensemble la même histoire. »

Lire à voix haute.

Près des deux tiers des enfants âgés de 3 à 5 ans se font faire la lecture de 5 à 7 jours par semaine.

On a demandé aux parents d’enfant âgés de 3 à 5 ans combien de fois eux ou un membre de la famille lisaient à voix haute à l’enfant.

65 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 5 à 7 jours par semaine.

23 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 3 à 4 jours par semaine.

8 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 1 à 2 jours par semaine,

4 % ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 2 à 3 fois par mois ou moins.

Le père d’un garçon de 5 ans du Québec a dit au sujet de l’importance de la lecture à voix haute : « Tout le monde devrait se faire faire la lecture, peu importe l’âge. »

Lire à voix haute.

Alors que de nombreux parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans lisent à leur enfant de 5 à 7 jours par semaine, la fréquence de la lecture à voix haute chute dramatiquement après l’âge de 5 ans et de nouveau après l’âge de 8 ans.

On a demandé aux parents d’enfant âgés de 0 à 11 ans combien de fois eux ou un membre de la famille lisaient à voix haute à l’enfant.

56 % des parents d’enfant âgés de 0 à 2 ans ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 5 à 7 jours par semaine.

65 % des parents d’enfant âgés de 3 à 5 ans ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 5 à 7 jours par semaine.

41 % des parents d’enfant âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 5 à 7 jours par semaine.

16 % des parents d’enfant âgés de 9 à 11 ans ont répondu qu’ils lisent à l’enfant 5 à 7 jours par semaine.

56 % des lecteurs réguliers âgés de 6 à 11 ans se font lire à voix haute à la maison de 5 à 7 jours par semaine tandis que seulement 29 % du total des enfants âgés de 6 à 11 ans se font lire à voix haute à la maison de 5 à 7 jours par semaine.

Lire à voix haute.

Trois parents sur cinq 61 % d’enfants âgés de 0 à 5 ans lisent plus d’un livre chaque fois qu’ils lisent à voix haute à leur enfant.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans combien de livres ils lisaient à leur enfant à chaque séance.

En total, 25 % ont répondu qu’ils lisaient 3+ livres, 36 % ont répondu qu’ils lisaient 2 livres et 39 % ont répondu qu’ils lisaient 1 livre par séance.

61 % des parents lisent conséquemment plusieurs livres par séance à voix haute.

29 % des parents d’enfants âgés de 0 à 2 ans lisent 3 livres et plus, 37 % lisent 2 livres et 35 % lisent 1 livre par séance.

22 % des parents d’enfants âgés de 3 à 5 ans lisent 3 livres et plus, 35 % lisent 2 livres et 43 % lisent 1 livre par séance.

La mère d’un garçon de 5 ans de l’Ontario a dit au sujet de l’importance de la lecture à voix haute : « Lire rend les enfants plus curieux et plus intelligents, et c’est une excellente façon de passer du temps ensemble. »

Lire à voix haute.

Le choix des livres commence tôt : six enfants de moins de deux ans sur dix choisissent leurs propres livres la plupart du temps.

On a demandé aux parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans qui lisent à voix haute à leurs enfants au moins une fois par semaine combien de fois l’enfant choisissait le livre.

27 % ont répondu que l’enfant choisit chaque fois, 47 % ont répondu que l’enfant choisit la plupart du temps, 17 % ont répondu que l’enfant choisit quelquefois et 9 % ont répondu que l’enfant choisit rarement le livre, donc au total, 73 % ont répondu que l’enfant choisit habituellement le livre.

23 % des parents d’enfants âgés de 0 à 2 ans ont répondu que l’enfant choisit chaque fois, 40 % ont répondu que l’enfant choisit la plupart du temps, 19 % ont répondu que l’enfant choisit quelquefois et 19 % ont répondu que l’enfant choisit rarement le livre, donc au total, 62 % ont répondu que l’enfant choisit habituellement le livre.

30 % des parents d’enfants âgés de 3 à 5 ans ont répondu que l’enfant choisit chaque fois, 54 % ont répondu que l’enfant choisit la plupart du temps, 16 % ont répondu que l’enfant choisit quelquefois et 0 % ont répondu que l’enfant choisit rarement le livre, donc au total, 84 % ont répondu que l’enfant choisit habituellement le livre.

La mère d’un nourrisson d’Ontario a dit au sujet de l’importance de la lecture pour le plaisir : « L’un de mes souvenirs préférés est de lire des livres quand j’étais petite et de regarder les livres de notre bibliothèque familiale avec mes frères et sœurs. Nous avions nos histoires favorites que nous demandions à nos parents de nous lire avant d’aller dormir. C’est important pour moi de continuer cette tradition avec ma petite fille. J’ai grandi avec l’amour des livres et j’espère que ce sera le cas de mes enfants aussi! »

Lire à voix haute.

Les jeunes enfants et les garçons étaient plus enclins à dire qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

On a demandé aux enfants âgés de 6 à 17 ans qui ne se font plus lire à voix haute s’ils voulaient que la lecture à voix haute par un parent s’arrête ou continue.

Au total, 30 % ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

58 % des enfants âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

30 % des enfants âgés de 9 à 11 ans ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

27 % des enfants âgés de 12 à 14 ans ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

24 % des enfants âgés de 15 à 17 ans ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

35 % des garçons âgés de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

26 % des filles âgées de 6 à 17 ans ont répondu qu’ils voulaient que la lecture à voix haute continue.

Un garçon de 16 ans de l’Ontario a dit au sujet de la raison pour laquelle il aimait se faire lire à voix haute : « C’était si amusant de se faire faire la lecture. J’adorais le lien que cela créait entre ma mère et moi. »

Lire à voix haute.

Les parents et les enfants sont unanimes : ils adorent lire ensemble.

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 11 ans et leurs parents à quel point ils aimaient la lecture à voix haute.

48 % des parents d’enfants âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils adoraient ça et 39 % ont répondu qu’ils aimaient beaucoup ça, donc au total, 87 % des parents d’enfants de cet âge aiment cette activité.

50 % des enfants âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils adoraient ça et 43 % ont répondu qu’ils aimaient beaucoup ça, donc au total, 93 % des enfants de cet âge aiment cette activité.

43 % des parents d’enfants âgés de 9 à 11 ans ont répondu qu’ils adoraient ça et 43 % ont répondu qu’ils aimaient beaucoup ça, donc au total, 86 % des parents d’enfants de cet âge aiment cette activité.

46 % des enfants âgés de 6 à 8 ans ont répondu qu’ils adoraient ça et 41 % ont répondu qu’ils aimaient beaucoup ça, donc au total, 87 % des enfants de cet âge aiment cette activité.

Une fille de 11 ans du Nouveau-Brunswick a dit au sujet de la lecture à voix haute : « J’aimais me glisser dans le lit avec juste ma maman et j’aimais la façon dont elle lisait en faisant différentes voix. C’était plus facile de savoir de quoi parlait l’histoire quand quelqu’un d’autre que moi la lisait. »

Lire à voix haute.

Les raisons principales pour lesquelles les parents et les enfants âgés de 6 à 11 ans disent qu’ils aiment lire à voix haute sont que c’est un moment particulier passé ensemble et que c’est agréable.

On a demandé à des enfants âgés de 6 à 11 ans et à leurs parents qui aiment la lecture à voix haute quelles sont les raisons pour lesquelles les enfants et les parents aimaient cette activité.

71 % des parents ont répondu que la lecture à voix haute à leur enfant était un moment particulier.

67 % des parents ont répondu que la lecture à voix haute à leur enfant développait un amour pour la lecture.

66 % des parents ont répondu que la lecture à voix haute à leur enfant était amusante.

61 % des parents ont répondu que la lecture à voix haute à leur enfant faisait partie d’une routine relaxante à l’heure du coucher.

54 % des parents ont répondu que la lecture à voix haute à leur enfant leur donnait la chance de parler de livres ensemble.

52 % des parents ont répondu que la lecture à voix haute à leur enfant donnait la chance à l’enfant d’écouter des histoires trop difficiles à lire eux-mêmes.

45 % des parents ont répondu qu’ils aimaient la réaction de leur enfant aux différentes voix qu’ils prenaient en lisant à voix haute.

69 % des enfants ont répondu que la lecture à voix haute avec leurs parents était un moment particulier avec ce parent.

55 % des enfants ont répondu que la lecture à voix haute avec leurs parents était amusante.

42 % des enfants ont répondu que la lecture à voix haute avec leurs parents leur donnait la chance d’écouter des histoires trop difficiles à comprendre.

41 % des enfants ont répondu que la lecture à voix haute avec leurs parents faisait partie de leur routine relaxante à l’heure du coucher.

38 % des enfants ont répondu que la lecture à voix haute avec leurs parents leur faisait aimer la lecture.

33 % des enfants ont répondu qu’ils adoraient entendre les différentes voix que leur parent faisait durant la lecture à voix haute.

32 % des enfants ont répondu que la lecture à voix haute avec leurs parents leur donnait la chance de parler de livres avec la personne qui les lit.

31 % des enfants ont répondu qu’ils adoraient ne pas devoir lire eux-mêmes.

Une fille de 7 ans du Québec a dit au sujet de la lecture à voix haute : « Cela me permet de passer du temps avec maman. »

Lire à voix haute.

Livres que les enfants canadiens se font/se faisaient lire à voix haute encore et encore.

Robert Munsch.

Dr. Seuss.

Harry Potter.

Cendrillon.

Disney.

Bonsoir lune.

Winnie l’ourson.

Caillou.

La Bible.

Gruffalo.

La chenille qui fait des trous.

Batman.

Crédits d'image: