Scholastic Canada

Scholastic Canada
Familles >        Enseignants >
Libraires >        Nouveautés >
books
Mon pays à feu et à sang
Geneviève Aubuchon, au temps de la bataille des plaines d'Abraham
Québec, Nouvelle-France, 1759

De Maxine Trottier
Texte français de Martine Faubert

ISBN: 0-439-94887-8
16,99 $


ISBN: 978-1-4431-2264-1
16,99 $

Après que son village a été anéanti par une tribu ennemie, Geneviève Aubuchon, une orpheline abénaquise, est adoptée par une famille québécoise. Elle s'inquiète beaucoup au sujet de son frère aîné, qui s'est joint à une autre tribu abénaquise afin d'aider les Français à défendre la colonie contre les Anglais. Le pire est à venir puisque la bataille des plaines d'Abraham semble imminente.


read an excerpt read an excerpt read an excerpt
Extrait du journal de Geneviève Aubuchon, au temps de la bataille de plaines d'Abraham :

Le 13 mai 1759


« Nous devons quitter cet endroit », a dit Chegual tandis que nous marchions au bord du fleuve, ce soir.
Il disait qu'il allait me faire quitter Québec et me ramener chez les Abénaquis de la mission de Saint-François où je serais en sécurité.

Quand je lui ai objecté que nous étions en sécurité ici, que la ville était bien fortifiée, il a fait « pfuit ». Puis il a dit qu'il avait entendu parler de l'armée britannique, de sa taille et de sa puissance. Et qu'il savait ce que le capitaine de la frégate avait dit, que la France avait abandonné ses gens d'ici.
« Je ne t'abandonnerai pas, Miguen, m'a-t-il dit. Je suis ton frère. »

Ce qu'il disait de la France était sans doute exact. Mais comment pourrais-je abandonner madame Claire et mère Esther après tout ce qu'elles ont fait pour moi? Sa réponse m'a glacé les sangs jusqu'à la moelle.

« Alors, tu iras vers une mort certaine, petite sœur. Et s'il en va ainsi, je mourrai auprès de toi. »



Retour >
votre critiques

Pour soumettre une critique, cliquez ici.